• Localisation du bassin versant du Bélon

 

Ancré en Cornouaille, partie méridionale du Finistère (Carte 1), située à l'extrême ouest de la France, le bassin versant du Bélon, d'une superficie de 95 km2, s'étire sur six communes, de l'Armor (la mer = littoral) vers l'Argoat (le bois = l'intérieur) et se situe entre les villes centre de Quimper à l'ouest et Quimperlé à l'est. Avec plus de 36000 communes, la France fait figure d'exception dans le paysage politique européen et une accélération de la gestion intercommunale s'est faite jour depuis quelques années. De nature profondément rurale et attachées aux valeurs de solidarité, les communes finistériennes se sont très rapidement engagées dans cette nouvelle organisation territoriale au point, qu'à ce jour, seule 3 communes ne sont pas intégrées dans une intercommunalité. Les communes du bassin versant du Bélon n'échappent pas au phénomène et se sont regroupées au sein de la Communauté de communes du pays de Quimperlé (COCOPAQ -16 communes), une des plus importantes au plan national avec plus de 50000 habitants.

 

  • Le bassin versant : Une entité physique

Ethymologiquement le terme bassin versant trouve son origine dans le nom latin baccinus signifiant vase, pot. La notion de bassin hydrographique, synonyme de bassin versant a été introduite au 18ème siècle par le géographe français Philippe Buade (1700 - 1773), soucieux de définir objectivement les limites régionales.
Le bassin versant ou bassin fluvial est l'ensemble de la zone géographique continentale constituant le bassin hydrographique d'un cours d'eau et correspondant à la totalité de l'aire de capture et de drainage des précipitations (F. Ramade 1993). Les eaux souterraines qui alimentent le cours d'eau durant les périodes d'étiages font partie intégrante du bassin versant dont les limites, appelées lignes de partages des eaux, correspondent aux lignes de crêtes topographiques (figure 2 ).




Cliquez sur l'image pour l'agrandir