• Généralités

Depuis 1971, la qualité des cours était évaluée en France à partir d'une grille qui associait 5 classes de qualité (1A, 1B, 2, 3, hors classe) en fonction de valeurs seuil des paramètres physico-chimiques et hydrobiologiques. Dans les années 1990, le Ministère de l'Aménagement du Territoire et de l'Environnement (MATE) et les agences de l'eau ont souhaité enrichir ce dispositif (Agences de l'eau 2000), fondé sur 3 volets (figure 1 ) ayant pour objectifs :

  • D'Evaluer la qualité des cours d'eau.
  • D'Identifier les altérations de la qualité de l'eau ou du milieu physique.
  • D'Evaluer les effets de ces altérations sur les usages anthropiques ou les fonctions naturelles du cours d'eau.

 

Le Système d'Evaluation de la Qualité des cours d'eau (SEQ-Eau) est basé sur la notion d'altération, les paramètres de même nature ou de même effet étant regroupés en 15 altérations (figure 2). Le SEQ-Eau fournit des évaluations concernant la qualité physico-chimique de l'eau pour chaque altération d'une part et l'incidence de cette qualité sur la biologie et les usages de l'eau d'autre part.

Pour évaluer la qualité annuelle ou interannuelle, un nombre minimum et une répartition régulière des prélèvements au cours de la période d'étude sont requis pour qualifier chaque altération. La qualité par altération et notamment la microbiologie (figure 3) est déterminée par le prélèvement le plus déclassant constaté dans au moins 10% des prélèvements. L'objectif de la méthode d'agrégation des prélèvements est de fournir l'évaluation de l'aptitude ou de la qualité dans des conditions critiques mais en évitant de prendre en compte des situations exceptionnelles. A partir d'un nombre de résultats obtenus pendant la période, le rang à retenir, après avoir rangé les classes d'aptitude et les classes de qualité par ordre décroissant et les indices de qualité par ordre croissant, est obtenu au moyen de la formule de Hazen suivante : F = (i - 0,5)/N

Où : F est le percentile
I le rang du résultat à retenir
N le nombre total de résultats

 

 

  • Principaux paramètres

 

Classe de qualité Bleu Vert Jaune Orange Rouge
Indice de qualité 80 60 40 20  
Matières org & oxydables          
Oxygène dissous (mg/l) 8 6 4 3

 

DBO5 (mg/l O2) 3 6 10 25  
DCO (mg/l O2) 20 30 40 80  
KmnO4 (mg/lO2) 3 5 8 10  
COD (mg/l C) 5 7 10 12  
Matières azotées          
NH4+ (mg/l-NH4) 0.1 0.5  2 5  
NKJ (mg/L N) 1 2

4

10  
NO2 (mg/l-NO2) 0.03 0.1

0.5

1  
Nitrates          
NO3 (mg/l-NO3) 2 10 25 50  
Matières phosphorées          
Phosphore total (mg/l) 0.05 0.2 0.5 1  
PO43 (mg/l-PO4 0.1 0.5 1 2  
Particules en suspension          
MES (mg/l) 5 25 38 50  
Turbidité (ntu) 2 35 70 105  
Phytoplancton          
Taux saturation en O2 110 130 150 200  
PH 8 8.5 9.0 9.5  
Chlorophylle a + phéopigments (mg/l) 10 60 120 240  
Classe de qualité Bleu Vert Jaune Orange Rouge
Indice de qualité 80 60 40 20  
Micro-organismes          
coliformes thermotolérants (u/100ml) 20 100 1000 2000

 

Streptocoques fécaux (u/100ml) 20 100 250 400  

Figure 3 : Classes et indices de qualité de l'eau douce pour quelques paramètres chimiques et microbiologiques

 

  • Bibliographie

Anonyme - 1999
Système d'évaluation de la qualité des cours d'eau, principes généraux.
Agences de l'eau, les études des agences de l'eau n° 64 - 21p.

Anonyme - 1999
Système d'évaluation de la qualité des cours d'eau, rapport de présentation SEQ-Eau (version 1).
Agences de l'eau, les études des agences de l'eau n° 64 - 59p.

 

  • Sites web

http://www.eau-loire-bretagne.fr