DEFI GOLFE DE GASCOGNE
.

  . .

         Bilan des recherches

 
Accueil défi Golfe de Gascogne
 
 

Les résultats des 4 années de recherche dans le cadre du défi golfe de Gascogne
ont été restitué vers les institutions, les professionnels et la presse
lors du
colloque Défi Gascogne (Brest, mars 2005)

  Introduction (rappel du contexte, des motivations, des objectifs)
Jean Boucher

__________________________________________________________________

Caractéristiques et évolutions physique, sédimentologique et hydrobiologique du plateau du golfe de Gascogne

Lire également la communication de ce chapitre par Pascal Lazure

Grâce aux campagnes menées en différentes saisons et au suivi de certains paramètres tels que la salinité ou la couleur de l’eau en surface, aux simulations numériques et aux analyses isotopiques des sédiments, les évolutions saisonnières des structures hydrologiques, de la production primaire et de la nature des fonds sont désormais mieux connues.

La dynamique du golfe de Gascogne apparaît comme très dépendante des conditions météorologiques et hydrologiques. Le rôle des apports fluviaux (Loire et Gironde principalement) est déterminant : les panaches fluviaux enrichissent le milieu en sels nutritifs et autorisent une meilleure production dans les couches de surface grâce au confinement vertical. Les apports fluviaux jouent également un rôle primordial dans le développement d’algues phytoplanctoniques. L’abondance de cette production primaire varie d ’une année à l ’autre, selon les apports en pluie, le débit des fleuves et les vents.

Diversité des habitats à l’échelle du golfe de Gascogne

1, 2 : estuaires
3, 5 : zones côtières
4 : panaches fluviaux 
6, 7 : plateau continental sud
8 : plateau continental nord

Des mesures de contaminants et pesticides ont été réalisées sur des échantillons allant du phytoplancton aux merlus adultes. La capacité métabolique des organismes et leur position dans la chaîne alimentaire sont les facteurs importants de l'accumulation des contaminants.

Les observations montrent que la mise en place de la Grande Vasière aurait débuté il y a 8 500 ans. Elle est constituée d’une faible épaisseur de sable envasé (quelques décimètres en moyenne), qui la rend plus sensible aux cycles dépôt/remobilisation par les facteurs saisonniers (houle, courant, tempête) ou les activités humaines et notamment l’impact des chaluts. La perturbation climatique majeure s’est produite il y a environ 8 200 ans dans le secteur des Glénan.

Depuis 40 ans, un réchauffement global de la température est observé dans le golfe de Gascogne. Ce réchauffement, cohérent avec les études climatiques à terre, en mer du Nord, et dans l'hémisphère Nord, fait apparaître, en plus du réchauffement en surface connu, une augmentation de la température entre 50 et 200 mètres de profondeur, de l'ordre de 0,5° à 2° C.

L’augmentation de la proportion des nitrates sur les 30 dernières années, les modifications physiques de la température et de l’hydrologie, s’accompagnent de changements de la flore et de la faune des invertébrés pélagiques et benthiques.

__________________________________________________________________

Développements technologiques 

  Lire également la communication de ce chapitre  par Philippe Marchand

Afin d ’améliorer la couverture des mesures hydrologiques disponibles dans le golfe de Gascogne, jugée insuffisante, les chercheurs se sont inspirés des systèmes de mesure développés pour l’océanographie opérationnelle hauturière en adaptant les profileurs autonomes de mesures de température/salinité aux contraintes particulières du golfe de Gascogne.

Un nouvel instrument, le profileur «Pagode», doit permettre de satisfaire les besoins de mesures de l’océanographie opérationnelle côtière.
Les tests ont été menés avec un dérivé de flotteur hauturier 

Afin d ’augmenter la durabilité des mesures effectuées par les équipements fixes déjà en place (réseau des îles) et progresser ainsi vers leur fonctionnement en mode automatique, des essais de protection de capteurs par chlorateur autonome ont été menés.

Afin de compléter les observations acoustiques effectuées lors des campagnes de recherches halieutiques, deux approches originales ont été promues :

- la première, a consisté à développer une station acoustique fixe d’observation en continu des poissons, dotée d’un sondeur visant à l’horizontale. Une station prototype a été testée et une première installation opérationnelle est prévue en 2005.
- la seconde a consisté en l’intégration d’un sondeur acoustique de nouvelle génération sur un AUV (engin submersible autonome) moyen-porteur, capable d’opérer jusqu’à 1500 mètres de profondeur et adapté aux missions petits fonds, démersales et pélagiques.

__________________________________________________________________

Influence des conditions environnementales et des activités humaines sur la dynamique des populations marines

   Lire également la communication de ce chapitre par Benjamin Planque

Des approches incluant la génétique, le suivi des populations en mer, des études biologiques, physiologiques, ou des modèles de simulations numériques ont permis de mieux comprendre le rôle respectif de l'environnement et des pressions des activités humaines sur des espèces-clés comme la sole, le merlu, l'anchois ou la civelle.


Le chalut «cul-piscine» permet de prendre le poisson vivant pour le marquer puis le relâcher

  Cas du merlu
Hélène de Pontual

Le merlu dans le golfe de Gascogne : la modélisation a permis de connaître plus précisément sa croissance et par conséquent de mieux évaluer le stock ainsi que pour l ’établissement de scénarios de gestion.

 

L'anchois dans le golfe de Gascogne : la distribution spatiale de la ponte de l'anchois au printemps, ses variations interannuelles, les conditions hydrologiques favorables à la ponte ont été décrites et modélisées. 

L'évaluation saisonnière des flux de civelles a été mise au point pour le bassin versant pilote de l'Adour. La mise en réseau de ces connaissances et de cette méthodologie dans sept des régions de l'Espace Atlantique permettra de surveiller les effets des différents usages sur cette ressource.

Les habitats côtiers et les nourriceries de sole : plusieurs projets portant sur les nourriceries côtières et estuariennes ont été menés à l’échelle du golfe de Gascogne en utilisant la sole comme modèle d’étude. Ils ont démontré :

- l’intérêt des estuaires pour le renouvellement des ressources,
- l’influence des conditions hydroclimatiques sur les fluctuations d’abondance,
- l’importance des différents types d’habitats comme nourricerie et le caractère déterminant des vasières très peu profondes,
- la relation entre l’abondance des juvéniles de sole et la faune associée (influence négative de la crépidule)

__________________________________________________________________

Changement des espèces de poissons, rôle du climat et de l’exploitation, indices de surveillance

  Lire également la communication de ce chapitre  par Fabian Blanchard

Durant les vingt dernières années, des changements importants se sont produits dans la faune des poissons du plateau continental du golfe de Gascogne.

Ces changements, à l’échelle du peuplement, correspondent pour une bonne part au changement global du climat. Les températures moyennes des eaux de surface et de fond se sont élevées d’environ 1°C en vingt ans. Dans le même temps, les espèces à affinité subtropicale ont augmenté en abondance et progressé vers le nord, tandis que les espèces plus boréales ont régressé.

Les caractéristiques moyennes des individus du peuplement (taille individuelle, niveau dans la chaîne alimentaire, etc.), sont elles aussi modifiées et ces changements s’expliquent non seulement par les effets du réchauffement climatique, mais aussi par les effets de l'exploitation.

L’ensemble des populations d’intérêt commercial de l’Atlantique nord-est a un niveau de biomasse exploitable qui dépend du rapport entre la mortalité par pêche et les conditions climatiques.

- Pour les ressources situées dans la zone côtière littorale, la recherche englobe, outre l’environnement et la pêche, les différents usages dont le contrôle est sous la dépendance de facteurs économiques et sociaux. L'espèce-cible est l'anguille dont l’état est tributaire des apports en polluants, de l’aménagement des habitats et de la pression de l’exploitation.
- Enfin un ensemble d'indices de population et de peuplement a été déterminé pour les communautés de poissons exploitées du sud de la mer du Nord, de Manche orientale, du golfe de Gascogne et de Méditerranée. La majorité des communautés étudiées avait déjà subi un important effet de la pêche avant le début de la période d'étude. Selon les régions, la situation est restée stable ou s’est aggravée. 

L’approche écosystémique de la gestion des pêches fixe des objectifs de préservation et de reconstruction des ressources exploitées de l’écosystème, c’est-à-dire de l’ensemble des espèces, qu’elles soient commercialisées ou non, et de leurs habitats.

Ces études ont fait évoluer les avis scientifiques pour la gestion des stocks exploités et des pêcheries.

__________________________________________________________________

Evaluation bio-économique et scénarios de gestion

Les écosystèmes marins présentent, à des degrés divers, des caractéristiques les apparentant à des «ressources communes». Les activités de pêche professionnelles et récréatives sont donc confrontées aux problèmes classiques de régulation de l'accès à ces ressources. Outre leur sensibilité aux évolutions de l’économie, ces activités sont également affectées par les perturbations et changements dans les écosystèmes. Ces contraintes posent la question de la viabilité des usages halieutiques dans le golfe de Gascogne.

__________________________________________________________________

Structures de l’exploitation, statut économique des activités, statut des pêcheries

lire également la communication de ce chapitre  par Olivier Thébaud et Olivier Guyader

Les travaux menés dans le cadre du «Défi golfe de Gascogne» en liaison avec le Système d'Informations Halieutiques de l’Ifremer permettent une première caractérisation des structures d'exploitation ainsi que de la situation économique actuelle des flottilles de pêche professionnelle à l'échelle du golfe de Gascogne. Les indicateurs développés autorisent la comparaison de la situation de ces flottilles avec celles de la Manche et avec d’autres secteurs de l’économie française.

Une première évaluation du poids de la pêche de loisirs dans les activités halieutiques, en particulier celle du bar en Atlantique, met en évidence l’importance croissante du secteur des loisirs en matière de gestion de l’accès aux écosystèmes marins.

L'analyse de la situation économique courante des usages n'est cependant pas suffisante pour caractériser le statut des pêcheries et leurs perspectives d’évolution. Le cas de la pêche professionnelle montre la possibilité de divergences fortes entre performances privées des usagers et performance collective de l’exploitation. En l’absence d’une régulation de l’accès aux ressources, cela peut se traduire par une surcapacité de pêche favorisant la surexploitation biologique des stocks.

L'état des ressources halieutiques et des pêcheries dans le golfe de Gascogne ainsi que les interactions techniques entre certaines flottilles ont été analysés. L’évolution des réglementations s’appliquant à la pêche professionnelle dans le golfe de Gascogne a également été étudiée et permet de discuter de l’effectivité des mesures prises pour réguler les activités de pêche et leurs impacts sur les ressources.

__________________________________________________________________

Analyse des dynamiques d’exploitation

lire également la communication de ce chapitre  par Olivier Thébaud et Olivier Guyader

La compréhension des dynamiques d’exploitation des ressources halieutiques est essentielle pour prévoir les réponses possibles des usages à des changements dans l’écosystème, l’environnement économique et les modes de gouvernance de la pêche.

Les travaux menés ont porté à titre principal sur les évolutions de long terme des capacités de pêche et des productions. A l’échelle de la façade Atlantique, les séries étudiées montrent, depuis 1973, une tendance au déclin des volumes débarqués parallèlement à une forte réduction de la flotte de pêche, en dépit de l’efficacité croissante des techniques de capture. Les facteurs qui ont contribué à l’évolution de la valeur totale des débarquements ont été identifiés, en particulier :

- la modification de la composition spécifique des débarquements avec un déclin de groupes d’espèces à forte valeur commerciale,
- les fluctuations de marchés affectant les prix à la production.

Les mécanismes d’ajustement des capacités de pêche ont été caractérisés. Le rôle central du marché des navires d’occasion dans cet ajustement a été analysé et permet de mettre en évidence une capitalisation de la valeur de l’accès aux ressources halieutiques dans le prix des navires. Les impacts des plans de sortie de flotte ont également été analysés.

Les travaux concernant les dynamiques de court terme des pêcheries ont permis de décrire et de modéliser les problèmes de rejets et de report d’activités entre pêcheries.

__________________________________________________________________

Approches intégrées pour l’évaluation de scénarios de gestion

lire également la communication de ce chapitre  par Olivier Thébaud et Olivier Guyader

L’objectif des travaux menés est de développer des outils d’intégration des connaissances environnementales, biologiques et économiques afin de simuler des scénarios de gestion.

Des applications ont été développées pour l’évaluation des effets de mesures de conservation appliquées à certaines pêcheries (TAC, aires marines protégées, changement de techniques de capture) et l’analyse des impacts de la pêche sur l’environnement. L’évolution à long terme d’un peuplement exploité est simulée à partir d’un modèle bio-économique intégrant les mécanismes de régulation de l’accès observés dans le golfe de Gascogne.

Mis à jour le 17/05/05
Ifremer © 2005