. .

strategie

METOCEAN
Laboratoire 
Comportement des 
Structures en Mer


 

 

 

Plan stratégique


Positionnement de la cellule océano-météo

 

A l'occasion de la discussion du plan stratégique de l'Ifremer, la cellule océano-météo a souhaité présenter ses propositions de positionnement au sein de ce plan et au sein de l'établissement.

Ces propositions reposent sur les missions de la cellule, rappelées ci-dessous, et sur les mots-clés identifiés dans le plan stratégique. La Cellule Océano-Météo de l'Ifremer a pour missions :

de fournir aux ingénieurs les méthodes permettant d'obtenir, sous la forme adéquate, les paramètres océano-météo dont la connaissance est nécessaire à la bonne fin des travaux d'exploration et d'exploitation marines.
de conduire des recherches de développement, de validation et de qualification de ces méthodes : confrontation des besoins et des potentialités des sources nouvelles, montage et coordination d'actions de recherche et de développement technologique avec les laboratoires universitaires et de recherche travaillant dans ce domaine.
de mener des projets et des études pilotes, puis de transférer au secteur privé (bureaux d'études, utilisateurs finaux) le savoir-faire correspondant dès qu'il se prête à une telle valorisation.

Nous mettons l'accent sur le domaine des conditions de mer, c'est à dire l'agitation à l'interface océan-atmosphère : les vagues, et les phénomènes, vent et courants essentiellement, qui les modifient ; sans pour autant refuser de nous intéresser occasionnellement à d'autres sujets où nos compétences peuvent être utiles pour d'autres équipes.

 

Stratégie de l'équipe

Priorité 0 : le partenariat

Les initiatives prises par l'équipe pour constituer et animer un réseau international océano-météo ont été bien reçues par ses partenaires. Cette ébauche doit maintenant être consolidée. C'est la priorité 0, car le rayonnement et la capacité de résolution de problèmes qui en découlent sont un << retour sur investissement >> pour l'Ifremer sans commune mesure avec ce qui pourrait être obtenu sans y recourir.

Recherche

Les thèmes de recherche actuels seront poursuivis, en particulier :
modèles statistiques pour les propriétés des vagues individuelles et des états de mer.
cinématique associée.

L'équipe souhaiterait également pouvoir s'associer avec des groupes de la DEL, répondant ainsi à un souhait de leur part déjà discuté en commun, pour développer une thématique de recherche autour de la simulation numérique des conditions de mer et de la propagation à la côte, et en particulier pour pallier la baisse de régime du LNH attendue suite à l'évolution de la position d'EDF.

Enfin, il faut noter que la base d'études climatologiques Iroise-Gascogne,constituée et analysée dans le cadre du CPER, est un support de valeur pour les recherches en océano-météo.

Extension des compétences

Les compétences seront étendues à l'ensemble des conditions de mer, vagues, vents, courants, en termes de modèles de statistiques jointes de leurs caractéristiques, en liaison avec les autres équipes de l'Ifremer.

Expertise

L'expertise technique de l'équipe trouve à l'heure actuelle sa principale valorisation auprès de l'ISO, dans la participation à la rédaction des normes pour les structures offshore. Il serait utile d'étendre son champ d'application à des cas plus ponctuels, dans le cas de réponses concertées de l'Ifremer à des demandes publiques ou privées.

De manière plus générale, l'expertise de l'équipe doit aussi pouvoir continuer à être sollicitée pour l'orientation de la recherche internationale, par la participation à des groupes de réflexion et à des instances d'orientation.

Transfert - Valorisation

Le transfert et la valorisation des méthodes développées doivent rester un des points forts de l'équipe, en poursuivant l'implication de bureaux d'études océano-météo et la recherche des avis des << clients >> finaux dans toutes les étapes des travaux.

 

Mots-Clés

Nos propositions d'intervention sont détaillées ci-après mot-clé par mot-clé.

Observer

On trouve sous cet en-tête l'extraction d'informations pertinentes dans des mesures brutes ou pré-traitées. Ce domaine d'intervention est toutefois totalement subordonné aux tâches intitulées expliquer, prévoir, alerter, la pertinence de l'observation finalisée ne pouvant se définir que par rapport à une utilisation ultérieure bien caractérisée.

Mesurer

Cette partie ne fait pas partie du domaine de compétences de la cellule.

Expliquer

Interpréter les << observations >> fait partie intégrante des sujets d'intérêt retenus. Cet aspect repose sur un niveau d'abstraction élevé appliqué aussi bien à des données qu'à des sorties de modèles numériques comme les hindcasts. En particulier, un modèle en cohérence avec l'explication scientifique sera toujours préféré à un modèle empirique, lui-même étant favorisé par rapport au simple listage de données, ce dernier sortant du champ d'intérêt de nos activités.

ce titre on trouvera, par exemple, l'élaboration de climatologies et de méthodes pour leur utilisation optimale.

On peut aussi aboutir, après un recensement des causes et de leurs interrelations, à des méthodes d'utilisation des statistiques permettant d'évaluer les risques d'extrêmes.

Surveiller

La surveillance est essentiellement, en ce qui concerne les conditions de mer, du ressort de MétéoFrance, et le rôle de l'Ifremer ne peut qu'être limité à des contributions marginales à ses réseaux.

Prévoir

La prévision se décompose en deux acceptations, l'une principalement déterministe, et relevant essentiellement de MétéoFrance, l'autre stochastique, à laquelle nous nous consacrons, et que nous appelons << prédiction >> pour la distinguer de la précédente.

Alors que la prévision utilise l'historique des observations sur un passé récent et la mise en équations des processus physiques pour extrapoler des conditions à une date précise dans le futur, la prédiction, en utilisant l'historique depuis l'origine des observations, évalue les probabilités de certaines conditions à un moment donné, souvent non daté, ou pendant une période donnée, sans passer par la << trajectoire temporelle >> qui les relierait à l'instant présent.

La prévision dans l'acceptation << prédiction >> est notre cheval de bataille, essentiel dans le passage d'une alerte parfois tardive à une gestion maîtrisée des risques, laquelle bien entendu se définit en collaboration avec les organismes dont c'est la mission.

Alerter

Cet aspect est abordé quasi-exclusivement par le transfert de technologies ou de compétences vers des organismes dont c'est le métier, et dans le cadre du passage de l'alerte à la prévision et de l'avancée dans le temps de cette alerte.

Gérer les ressources

Il est difficile de passer sous silence les ressources énergétiques éoliennes, ou celles des vagues, même si l'essentiel de l'activité de l'Ifremer sous ce chapitre concerne les ressources vivantes. Le volet climatologique correspondant entre sans ambiguëté dans nos compétences.

Passer de l'alerte à la prévision

Ainsi que cela a été évoqué plus haut, la prévision, surtout dans l'acceptation << prédiction >>, est un objectif essentiel de nos travaux. Elle se décline sur sa thématique << vagues >> en fonction des échelles de temps, avec comme points forts :
La vague en tant qu'individu dans l'état de mer : vagues scélérates et leurs risques d'apparition, choix des vagues pour le dimensionnement, cinématique associée, et paramétrisation des statistiques des caractéristiques des vagues par celles de l'état de mer pour passer de ces informations d'accès relativement aisé à celles qui sont pertinentes, mais délicates à obtenir.
Le processus de la succession des états de mer : synthèse d'historiques réalistes pour les études d'érosion littorale ou de transport sédimentaire, synthèse conditionnelle pour l'évaluation de risques de dérive de polluants au delà des échéances réalistes de la prévision météo, recalages à court terme de prévisions pour des opérations à la mer. On notera en particulier le besoin de considérer la dimension spatiale pour ces processus : processus simultanés cohérents entre différents points du littoral, processus pour un point mobile, comme un navire le long de sa route.

Mise à jour 05/09/00
Webmaster
Copyright Ifremer
[ Welcome IFREMER | Metocean | Sommaire | Search | Contact us | Links ]
 
Mise à jour 04/05/01
Webmaster
Copyright Ifremer
[ Welcome IFREMER | Metocean | Sommaire | Search | Contact us ]
/html> tml>