Victor 6000 plonge sur Lucky Strike

Vendredi 11 août - Vue 3D du lac de lave du site hydrothermal Lucky Strike, effectuée à l'aide du logiciel Caraïbes, développé à l'Ifremer. (Copyright Ifremer)

 

Vue 3D du lac de lave du site hydrothermal Lucky Strike

 

Superbe plongée de Victor 6000 cette nuit… Nous avons terminé une jolie carte du lac de lave du champ Lucky Strike.

Ensuite, le ROV (remotly operated vehicle - engin télé-opéré) est parti en "safari photos", avec comme objectif la visite de tous les sites hydrothermaux actifs connus et localisés sur les berges du lac.

Surprise ! Certains d'entre eux, comme les sites "Statue de la Liberté" et "Bairo Alto", semblent avoir disparu... Il arrive que les cheminées de sulfure s'effondrent, soit par un surplus de poids, soit par une catastrophe comme un tremblement de terre. Il est aussi possible que le robot soit passé à côté sans les voir, puisque les coordonnées géographiques acquises précédemment ont une erreur de précision qui peut atteindre 10 à 15 mètres…

Petites découvertes aussi de nouvelles zones actives, avec des mini-cheminées en cours de formation. Nous essaierons de revisiter ces zones intrigantes durant la seconde partie de la campagne.

Ce matin, c'est le branle-bas de combat pour ré-équiper Victor 6000. Le module de mesures en route doit être remplacé puisque plusieurs nouveaux outils seront testés la nuit prochaine. Histoire à suivre...

Daniel Desbruyères, responsable du département "Études des Écosystèmes Profonds" de l'Ifremer, actuellement sur le Pourquoi pas ?, nous détaille chacun des trois sites hydrothermaux visités : Menez Gwen, Lucky Strike et Rainbow.

 

Portfolio

Remontée du Victor 6000 au petit matin L'activité matinale sur le pont arrière...
Changement du module pour Victor 6000 Séverine, pilote du Victor 6000, aux petits soins... !