Black-out

Jeudi 24 août - Victor 6000 sur le pont arrière du Pourquoi pas ? (Copyright Ifremer / Campagne Momareto 2006 / Michel Gouillou)

 

 

Nuit difficile. La technologie craque ! Après douze plongées sans pépin, la fatidique treizième nous joue des tours...

Première tentative vers 21 heures. Victor est remonté au bout de quelques minutes pour un problème de cap en folie. L'équipe Victor s'active pour une remise à l'eau moins de trois heures plus tard. Vers 2h15 du matin, le sous-marin atteint le fond. La "manip" d'écologie se poursuit avec le déploiement de trois nouvelles chaînes instrumentées. Chemini et Pepito analysent et prélèvent en duo les fluides qui baignent les assemblages de moules.

Le quart 4-8 arrive. Objectif : déployer le colonisateur microbien Aisics dans l'orifice d'une petite cheminée. Victor se positionne près du site d'échantillonnage et paf ! Black-out ! Coupure totale de l'alimentation électrique...
Mal en point, Victor est récupéré à la surface plus tôt que prévu.

Encore une dure journée pour l'équipe Victor. Mais la plongée de ce soir n'est pas compromise.

 

Portfolio

La Terre est bien ronde, nous en avons la preuve... Victor sous perfusion, avec les poches de réactifs de Chemini
Dernières mises au point avant la mise à l'eau, avec Stéphane et Philippe (au fond) Préparation de Pepito et Chemini par Jean-Pierre, Michel et Solène