Até jà Arquipélago ! *

Lundi 28 août - Le bateau de sauvetage du Pourquoi pas ? (Copyright Ifremer / Campagne Momareto 2006 / Michel Gouillou)

 

 

Milieu de matinée hier, l'Arquipélago est annoncé. Le petit navire océanographique portugais de 25 mètres de long nous rejoint.

A son bord, trois scientifiques (Virginie, Jacky et Julien) viennent relayer Bruce, Jean-Pierre et Paulo qui regagnent la terre ferme. Sur les visages, un peu de tristesse. Quatre journalistes français et portugais viennent partager une nuit de plongée. Au programme : visite du bateau, rencontre avec les scientifiques et suivi des activités nocturnes de Victor.

Le submersible a passé une bonne partie de la nuit à récolter des moules pour remplir les cages à faune. Une petite cheminée est récoltée pour alimenter les "manips" de microbiologie. Une fois broyée, elle sera conditionnée dans de l'eau de mer stérile. Les microorganismes qui s'y cachent pourront ainsi croître et se multiplier. Avec un peu de chance, de nouvelles espèces thermophiles seront découvertes !

Vers midi, la corne de brume du Pourquoi pas ? salue le départ de l'Arquipélago. A son bord, nos trois chercheurs et les journalistes vont naviguer 14 heures sur une mer agitée avant de rejoindre Horta. Avec eux, sous la supervision de Raul Bettencourt (scientifique de l'Université des Açores), ils emportent cinq glacières remplies de moules pour ravitailler les aquariums scientifiques de cette institution.

Ce soir, Victor fête sa 300ème plongée !

* : A bientôt Arquipélago !

 

Portfolio

L'Arquipélago au côté du Pourquoi pas ? Philippe le commandant dirige la mise à l'eau de Victor
Christophe participe au déploiement de la laisse du submersible Rencontre au sommet entre les chefs de mission et le webmaster