Passerelle sur l'océan

Jeudi 31 août - Impressions au soleil levant, depuis la timonerie du Pourquoi pas ? (Copyright Ifremer / Campagne Momareto 2006 / Daniel Desbruyères)

 

 

Si il y a un coin calme sur le bateau, c'est bien la passerelle.

C'est aussi l'endroit le plus impressionnant, avec une visibilité à 360° et un regard à 25 mètres au dessus de l'océan… Située au pont 8, la timonerie est le poste de pilotage du Pourquoi pas ?.
Conduite du navire, communication, table à cartes, station météo, pilotage des treuils et alarmes diverses, la passerelle est séparée en îlots aux fonctions bien définies.

Sous la responsabilité du commandant Philippe, trois équipes de deux personnes s'y relaient : Aurélien le second et Alain, Hervé le lieutenant à la navigation et Antoine, ainsi que Vincent le lieutenant-commissaire et Julien. Ils sont aidés de "l'homme mort". Ce dernier est activé lorsque le matelot de quart fait sa tournée. Il émet alors une alarme toutes les onze minutes pour maintenir l'officier éveillé ou en cas de malaise.

Éclairée par les voyants des consoles, c'est pendant la nuit que la passerelle trouve sa poésie et son ambiance feutrée. Celui qui s'y retrouve a l'impression qu'il pourrait parcourir tous les océans du monde...

Ce soir, Victor sera la vedette de la "nuit des abysses", une plongée en direct diffusée devant plus de 250 personnes au centre Ifremer de Brest.

 

Portfolio

Quart de nuit à la timonerie Vincent et Hervé à la barre !
Vue panoramique sur la passerelle Le sextant sert à faire le point sur la position d'un bateau. Mais sur le Pourquoi pas ?, le positionnement se fait par GPS différentiel