Spectaculaires rencontres


Moirage à la sortie d’un fumeur. Photo Victor6000

Une fois tous les instruments installés dans le panier de Victor6000, la quatrième plongée a commencé sur l’édifice hydrothermal Y3, du nom des trois passagers du Nautile (Yves, Yves et Yann) qui l’ont découvert. Cette tour de sulfure de 14m est exceptionnelle par sa situation en bordure du lac de lave, sa hauteur et sa faune. Des populations de plusieurs centaines de gastéropodes de grandes tailles (~1cm) colonisent la base de l’édifice. Ils ont été échantillonnés pour identification et analyses ultérieures. Un courant important et le travail sans appui pour le sous-marin ont rendu périlleux le prélèvement de crevettes au sommet.

Plus tard dans la nuit, la dépose d’un substrat organique (os de vache) sur un autre site a attiré un visiteur inattendu : un requin d’au moins 2 mètres. Ce type de rencontre est extrêmement rare à 1700 m de profondeur. À midi, l’ascenseur a fait un aller-retour express pour ravitailler Victor6000 en instruments et poursuivre la plongée autour du lac de lave jusqu’à demain matin...





Optode déployée sur une moulière du site Tour Eiffel. Photo Victor6000




Rencontre impromptue à 1700m de fond. Photo Victor6000




Récupération de l’ascenseur par les marins du Pourquoi pas ?. Photo Michaël Aron (Ifremer)




Jean-Yves installe l’antenne GPS sur la bouée BOREL. Photo Valérie Chavagnac (OMP/GET)