Menez Hom


Carte bathymétrique dessinée en temps réel, pendant le survey.

Les ingénieurs responsables de la station SeaMon Est ayant besoin d’une journée de travail supplémentaire avant redéployment, nous sommes partis explorer le massif de Menez Hom au sud du segment Lucky Strike. L’exploration a débuté par un dragage, reussi au delà de toute espérance, puisqu’une tonne de basaltes a été remontée sur le pont. Nous avons ensuite étudié la température et la salinité de la colonne d’eau dans la région avec deux CTD. Puis nous avons enchaîné avec un survey bathymétrique avec le multifaisceaux RESON (SEABAT 7150 - 12kHz) du navire.

Au matin, le Victor a plongé équipé de son module route pour sa mission de reconnaissance du fond. Pendant seize heures, le long de profils espacés de 15 m, Victor a acquis des photographies haute résolution (OTUS), ainsi que des données de microbathymétrie (RESON 7125 – 400kHz). Hélas, le champ hydrothermal recherché n’a pas été trouvé. Mais les données de cette exploration vont nous permettre de mieux caractériser la géologie de ce massif.

Après cette nuit, Victor remonte sur le pont pour un nouveau changement de module, et nous retournons sur le champ hydrothermal de Lucky Strike pour déployer la station SeaMon Est dont tous les réglages sont à présent effectués…





Premier tri sur le pont des basaltes rapportés par le dragage. Photo Daphne Cuvelier (Ifremer/DOP-UAç)




Mise à l’eau de Victor6000 avec son module de mesures en route. Photo Magali Zbinden (UPMC)




Image OTUS du fond sur la zone de Menez Hom. Photo Victor6000