Aléas et progrès


Module TEMPO en cours de déploiement. Photo Victor6000

La seconde station d’observation a été installée au cours de la plongée de la nuit. L’opération a été laborieuse. La première difficulté a été de trouver un fond suffisamment plat, à quelques mètres de l’édifice Tour Eiffel, dans un courant de fond gênant les manœuvres de Victor. La station une fois stabilisée, le module fille a été extrait de son logement, puis positionné précisément devant la scène d’étude. Une connexion Wifi temporaire entre Victor et TEMPO nous a permis de valider la qualité du cadrage et de l’éclairage.

Ensuite Victor a fait route vers Seamon Ouest, pour son test d’installation et sa mise en route. Une surprise désagréable nous était réservée. Ce test a mis en évidence un problème technique critique sur un instrument, qui nous a obligés à programmer sa remontée. La plongée qui commence ce soir y sera partiellement consacrée.





Crabe dérangé par une crevette pendant son repas. Photo Victor6000




Victor s’apprête à déplacer SeaMon Est vers la base de l’édifice Tour Eiffel. Photo Victor6000




Pascal et Gérard mettent la dernière main à la bouée Borel. Photo Céline Rommevaux-Jestin (IPGP/CNRS)




La mise à l’eau de Victor requiert des opérations de pont quotidiennes. Photo Céline Rommevaux-Jestin (IPGP/CNRS)