C'est nouveau

Happy End à Lucky Strike !


Bouée BOREL et Navire Pourquoi Pas ? avant notre départ de la zone. Photo Jérôme Blandin (Ifremer)

Cette mission s’achève sur un franc succès avec une réinstallation de l’observatoire fond de mer, et la transmission des données quotidiennement sur le serveur de Brest. Tout ceci n’aurait pas été possible sans le concours de tout l’équipage du Navire Pourquoi Pas ? et de l’équipe ROV.