Situation géographique

 

La mission MoMARSAT se déroule au sud-est des Açores, à 1500 km de Lisbonne, sur le site hydrothermal de Lucky Strike.

 


Agrandir le plan

Lucky Strike

Zone hydrothermale Lucky Strike Position (édifice Tour Eiffel)
37.29°N
32.28°W

La ride médio atlantique comporte, près des Açores, quatre champs hydrothermaux aux caractéristiques différentes, étudiés depuis de nombreuses années par la communauté française et internationale. Le site Lucky Strike, découvert dans les années quatre-vingt dix, a déjà fait l’objet de plusieurs campagnes océanographiques.

Situé à 1700 mètres de profondeur, au sommet d’un volcan axial possédant une chambre magmatique peu profonde, il se présente sous la forme d’une centaine de sources hydrothermales entourant un ancien lac de lave. Les températures s’échelonnent entre 330°C aux évents les plus chauds et à peine 20°C pour les émissions diffuses. La chimie des fluides indique un système hydrothermal complexe.

Les communautés biologiques associées aux fumeurs sont composées d’assemblages de modioles colonisés par des tapis de microorganismes ainsi que d’essaims de crevettes colonisant les pôles chauds. De nombreux poissons profonds rôdent autour des sites où ils viennent se nourrir. La chaîne alimentaire de l’écosystème hydrothermal est basée principalement sur la chimiosynthèse c'est-à-dire que les microorganismes utilisent l’énergie des composés chimiques présents dans les fluides pour synthétiser de la matière organique. Ces microorganismes peuvent être broutés ou filtrés lorsqu’ils sont présents sous forme libre ou encore, ils vivent en symbiose avec les invertébrés.