1. Substrats de colonisation

1.1 SMAC

Les SMAC sont des substrats de colonisation meubles. Ils offrent à la faune des sédiments à coloniser, sédiments qui sont plus ou moins enrichis en matière organique.

 


Module de colonisation SMAC, sans ses godets remplis de matière organique.

1.2 Substrats instrumentés

Les substrats instrumentés sont déployés pendant une certaine période de temps allant de quelques jours à plusieurs années. Ils servent à récolter la faune qui vient s’installer selon le type d’environnement où ils sont posés et aussi, selon la nature du substrat. Ici, trois types de substrats durs seront mouillés au fond : des ardoises, du bois et des os de cochon. Des sondes de température associées permettent de suivre l'évolution de l'environnement de la faune dans le temps. Les substrats seront remontés dans des boîtes hermétiques pour éviter les contaminations extérieures et le lessivage de la faune.

 


Colonisation de sondes de températures par des modioles.

1.3 Modules de géomicrobiologie

Ces colonisateurs microbiologiques sont remplis de substrats minéraux, en l'occurrence des verres basaltiques naturels provenant du site de Lucky Strike et des substrats synthétiques. Placés pour une durée de 12 mois près des sources hydrothermales, ils servent de substrat aux microorganismes qui vivent dans les fluides de basses et moyennes températures en surface. Des sondes de température associées permettent de suivre l'évolution de l'environnement des microorganismes dans le temps. Ces modules sont descendus au fond et remontés à la surface dans une boîte hermétique pour éviter des contaminations extérieures. Une fois en surface, les échantillons sont conditionnés pour réaliser des études de diversité microbienne et de minéralogie.

 


Remontée d’un module de géomicrobiologie après 1 an passé au fond. Campagne Momarsat 2010.

 


Site Roldan, campagne Bathyluck 2009

2. Outils de prélèvements de faune

2.1 Aspirateur à faune

L’aspirateur à faune sert à échantillonner la faune de petite taille sans trop l’abîmer. La faune est récoltée dans des bols d’environ 4 litres. Victor est équipé de 8 bols pour pouvoir échantillonner à plusieurs endroits sans mélanger les échantillons.

2.2 Pince du Victor

La pince du sous-marin est utilisée pour échantillonner la faune de grande taille ainsi que des roches pour les géologues.
C’est aussi le premier instrument de manipulation et de préhension du sous marin.

2.3 Boîtes de prélèvement

Les boîtes de prélèvement utilisées pour échantillonner la faune sont isothermes afin de préserver la température de collecte et étanche pour ne pas perdre d’organismes lors de la remontée du sous-marin.




2.4 Nasses

Tout comme dans le milieu marin moins profond, les nasses appâtées servent à échantillonner les organismes mobiles comme les crabes ou les crevettes.

2.5 Cage de colonisation

Cette cage porte différents substrats de colonisation tel que du bois, des coquilles de modioles hydrothermales, des coraux d’eau froides et des os de baleine. Son grillage empêche les prédateurs de manger la faune qui les colonisent.





2.6 Piège à particules

The aim of the sediment trap is the measurement of the particulate and biological (living organisms and larvae) fluxes produced by the hydrothermal site Lucky Strike located on the MAR segment. A sediment trap is a funnel which concentrates settling particles in sample bottles. The experiment consists in the mooring of sediment traps (1m2) close to the hydrothermal vents during one year in order to follow the fluctuations of the larva and particulate emissions produced by these sources.


Trap can be moved and positionned by the submersible Victor. The trap unit consists of a PPS5 trap (?Technicap) modified by the addition of 7 syntactic foam floats (?Euroshore ) to the structure of the equipment. Dimensions of each trap are: 215 cm in height and a diameter of 205 cm. The weight in the air is of 446kg and it has positive buoyancy of 144 kg. The acoustic release (Posidonia type which is able to be located by Victor navigation) is included in the frame. The surface location system (with Argos beacon, flasher and radio beacons) is also fixed on the top of the trap. The traps will be moored in active areas in Lucky Strike (close to Tour Eiffel or Sintra) field.