Le Cap vert en vue

English

Mercredi 28 février

Latitude : 17°39N
Longitude : 22°27W


Point météo :
Ensoleillé, mer belle
Température air : 22,8°
Température eau : 21,8°


Légende :
La coursive côté tribord du Pourquoi pas ?

 

Encore quelques heures et le Pourquoi pas ? atteindra en début de soirée les côtes des îles volcaniques du Cap-Vert, au large du Sénégal, de la Gambie et de la Mauritanie.

Mais en attendant cette "escale" au large de l'île de Sal, l'équipe scientifique continue de sortir les instruments d'analyse de leurs caisses, de préparer les fiches scientifiques pour le site Internet, et aussi de monter à la timonerie pour l'essai obligatoire de la combinaison d'immersion… !

La campagne Serpentine étant une mission pluridisciplinaire, réunissant des géologues, des chimistes, des biologistes et des microbiologistes, des présentations internes sur les activités ont été mises en place pendant le transit aller.
Les trois premiers exposés ont été réalisés cet après-midi par Mathilde (Institut de Physique du Globe de Paris), sur l'affleurement de serpentine au niveau des zones étudiées, par Sergey (Vernadsky Institute de Moscou) sur l'évolution magmatique, métamorphique et hydrothermale de la dorsale, et par Sergey (Vniiokeangeologia de Saint-Petersbourg) sur les anomalies géochimiques induites par l'activité hydrothermale dans la colonne d'eau sur Achadze.

Le site Internet s'enrichit au fur et à mesure des contributions. Une version anglaise est désormais disponible et permettra à tous les internautes non francophones de suivre la campagne Serpentine.

Pour rappel, l'émission radio "La tête au carré" diffusée aujourd'hui sur France Inter, avec l'interview d'Yves en direct du navire, peut être écoutée sur le site de Radio France pendant encore une semaine.

 

Portfolio

Dominique, du laboratoire Géochimie et Métallogénie, concentré sur la mise en place de la bathysonde Le Pourquoi pas ? possède un bateau de sauvetage rapide, qui ne passe pas inaperçu... ! Dans la salle de traitement, près du pont arrière, les scientifiques s'y sont installés pour être au plus près du Victor 6000

 

Photos :
© Ifremer / Serpentine 2007 / Daniel Desbruyères (photo du jour & 3)
© Ifremer / Serpentine 2007 / Patrick Briand (1 & 2)