Le petit musée d'Ashadze

English

Latitude : 13°N
Longitude : 44°56W


Point météo :
Ensoleillé, mer calme
Température air : 24°
Température eau : 27,2°
Vent : 18 nœuds

Légende : Des éponges grosses comme des oursins !

 

Le problème sur la campagne Serpentine, c'est qu'on en oublierait presque de dormir… pour ne pas rater une miette de l'exploration des moindres recoins du site Ashadze par Victor 6000. Quelle frustration alors d'apprendre le survol d'un gigantesque cratère hydrothermal avec des fumeurs actifs, à près de 10 kilomètres de l'axe de la dorsale, à 2h30 du matin… Il est prévu d'y repasser, on est rassuré !

L'excitation fébrile, associée aux retours à bord de l'ascenseur hier et de Victor 6000 ce matin, était perceptible. Chacun guettant du coin de l'œil son protégé, qui un cylindre rempli d'animaux, qui une boite renfermant plusieurs blocs de roches légèrement remués lors de la remontée.

Les scientifiques se sont alors enfermés dans leur laboratoire pour compter, identifier, mesurer.
Chez les biologistes, Andrey, Stéphane et Patrick se sont concentrés sur la détermination des espèces animales. Quelques crevettes hydrothermales Chorocaris et Mirocaris, une galathée Munidopsis, sorte de crabe blanc avec de grandes antennes. Beaucoup d'anémones Maractis rimicarivora, ainsi que des vers polychètes du genre Harmothoe. Des cirripèdes pédonculés, sorte de lointains cousins des pousse-pieds de nos côtes, ont également fait le chemin jusqu'à la surface. Patrick avait le sourire : il a reconnu des patelles Shinkailepas briandi, qui portent son nom !

Le scientifique de Serpentine est prêteur. Quelques éponges ont été partagées avec les microbiologistes, notamment pour l'étude des interactions microbiennes associées aux invertébrés.
Chez les géologues, les affaires ont également bien marché. Chalcopyrites (sulfures de cuivre qui tapissent la paroi interne des cheminées hydrothermales), sphalérites (sulfures de zinc) et autres pyrrhotites ont trouvé place sur les tables du laboratoire humide.

Retenez bien tous ces noms, il y aura une dictée à la fin de la mission… !

Cet après-midi, c'est carottage et rosette CTD. Une carotte de 3 mètres permettra d'étudier la troisième dimension du fond marin sur Ashadze. Victor 6000 repartira à l'eau en fin d'après-midi pour explorer et échantillonner cette fois-ci le troisième et dernier site hydrothermal d'Ashadze, un peu plus à l'ouest.

Une quatrième fiche scientifique est en ligne pour les internautes. Comment les espèces voyagent-elles à travers l'océan ? Telle est la question !

Dernière nouvelle : pour la carotte, c'est râpé. Elle est remontée vide…

 

Portfolio

Discussion autour d'un bloc de roche entre Enora et Yves Nikolay et Georgy répertorient les différentes roches ramenées avec Victor 6000 Endroit sous haute protection pour Philippe, au moment de scier des roches

 

Photos :
© Ifremer / Serpentine 2007
Portfolio : © Ifremer / Serpentine 2007 / Daniel Desbruyères