Explo - labo - dodo

English

Latitude : 13°N
Longitude : 44°56W


Point météo :
Ensoleillé, mer agitée
Température air : 24, 8°
Température eau : 26,6°
Vent : 21 nœuds

Légende : Sections polies de cheminées hydrothermales du site Ashadze

 

Avant-dernier jour sur la zone hydrothermale Ashadze pour la campagne Serpentine. Un rythme de travail propre à la mission s'est installé à bord, calé sur les allers-retours réguliers de l'ascenseur et de Victor 6000 entre la surface et le fond.

Le premier est attendu pour 18 heures sur le pont arrière, avec son lot quotidien d'instruments et de boites de prélèvement. Comme à son habitude, Victor 6000 rentrera dans la nuit, après avoir effectué ses derniers échantillonnages de fluides, de roches et d'animaux. Il n'aura le droit de retourner à l'eau que sur le second site d'étude de la campagne Serpentine : Logachev, situé à 107 miles plus au nord, à une profondeur moindre, mais tout de même estimée à 3000 mètres.

Mais avant de quitter définitivement Ashadze, Yves le chef de mission a réservé le planning entier de demain pour une dernière bathysonde, un dernier dragage, un dernier carottage, et enfin une dernière étude magnétique.

A bord, Philippe ne chôme pas. Dix-sept morceaux de parois internes de cheminées hydrothermales, principalement de la chalcopyrite, ont été polies. Observées au moyen d'un microscope à réflexion, elles avoueront tous les minéraux qu'elles contiennent.
Installé dans la salle de traitement, située près du pont des manœuvres, Alain peaufine les toutes premières cartes bathymétriques en 3D du site Ashadze. D'une précision remarquable, on y distingue monts et vallées, cratères et cheminées… Ce paysage montagnard en surprendrait plus d'un !

Ce midi, le Professor Logachev s'est rapproché à quelques brasses du Pourquoi pas ? Nous ne l'aurons pas vu longtemps dans notre sillage, car le navire russe, d'une longueur équivalente à celle de notre bateau, s'est envolé pour une autre zone du site Ashadze.

Si un jour, vous vous promenez dans les coursives, les couloirs ou les cabines du Pourquoi pas ?, vous tomberez forcément sur des affiches transparentes collées aux murs. En vous approchant, vous pourrez lire "Gestion des ordures à bord du Pourquoi pas ?".
Chaque pastille de couleur renseigne sur la nature des différents déchets : verre, plastique, carton, solvant, emballage métallique… Pour tout savoir sur le tri sélectif réalisé à bord du Pourquoi pas ?, lisez les réponses de Philippe, Second Capitaine, dans la quatrième interview de la rubrique "Trois questions à…" !

 

Portfolio

Pour manipuler le bras de Victor 6000, il faut de la délicatesse... La navire russe Professor Logachev peut embarquer 92 personnes à son bord Philippe nous explique : "Comment ça marche, les sections polies" ?!

 

Photos : © Ifremer / Serpentine 2007 / Daniel Desbruyères