Une mer pleine de moutons

English


Latitude : 14°45N
Longitude : 44°58W


Point météo :
Ensoleillé, mer agitée
Température air : 24,9°
Température eau : 25,2°
Vent : 33 nœuds

Légende : Toute la complexité d'un engin comme Victor 6000...

 

Début de la quatrième semaine en mer pour la campagne Serpentine. Sur le pont des manœuvres, quand on regarde à l'arrière du bateau, on voit une fois la mer, une fois le ciel. Ce n'est pas que le soleil n'est pas au rendez-vous, mais les alizés soufflent à plus de 30 nœuds et la houle est bien formée, laissant quelques moutons courir par-ci par-là. Jusqu'ici, tout va bien… si le bateau ne se met pas travers au vent !

Ce matin, quelques incidents techniques ont obligé Victor 6000 à anticiper sa remontée vers la surface. Même les technologies les plus pointues ne sont pas à l'abri d'un petit souci. Les données microbathymétriques ont tout de même été enregistrées avec le sondeur multifaisceaux du ROV, ce qui permettra d'obtenir des cartes 3D d'aussi bonne résolution que celles réalisées sur Ashadze.

Poursuivant le planning affiché au PC scientifique, au pont 7, une seconde bathysonde a été immergée puis récupérée sur le site Logatchev, afin de localiser de nouvelles zones actives. Dans le container de 7 tonnes dédié aux travaux de chimie, transbordé spécialement dans le hangar du Pourquoi pas ? pour la campagne, les chimistes s'activent.
Au milieu de la quinzaine de scientifiques qui ont établi leur camp de travail dans la salle de traitements, au pont 3, Eva planche sur le champ magnétique induit par Victor 6000 pour chaque plongée, pour le soustraire, ainsi que celui du champ magnétique terrestre, aux données enregistrées par le magnétomètre placé sur le ROV pendant les descentes et les remontées. Cela permettra d'établir une carte des anomalies magnétiques des zones hydrothermales de la campagne Serpentine.

Afin de récupérer les premières roches de ce second site hydrothermal, une drague a été mise en œuvre en début d'après-midi. Quelques 500 mètres vont être ratissés à cette occasion. Les géologues pourront alors comparer les échantillons entre les deux sites hydrothermaux.

Mais à l'heure où nous écrivons ces quelques lignes, elle n'est pas encore remontée… Alors, affaire à suivre !

 

Portfolio

Jean-Luc, Sergey, Dominique et Jacques, pendant les opérations de bathysonde Henri, responsable de la mise en œuvre de l'appareil photo numérique sur Victor 6000 En fin de journée, la mer était déjà beaucoup moins houleuse que ce matin

 

Photos : © Ifremer / Serpentine 2007 / Daniel Desbruyères