Le ministre, le pollope et la ficelle

English


Latitude : 25°10N
Longitude : 22°47W


Point météo :
Ensoleillé, mer calme
Température air : 19,3°
Température eau : 21°
Vent : 13 nœuds

Légende : La seule corde du Pourquoi pas ? !

 

Le Pourquoi pas ? se rapproche inexorablement des Canaries. Encore quarante-huit heures de navigation, et le navire océanographique français glissera le long de l'archipel espagnol, constitué de sept îles : El Hierro, La Palma, La Gomera, Tenerife, Gran Canaria, Fuerteventura et Lanzarote.

Avant de crier "Terre !", il y a le compte-rendu technique de campagne (70 pages) et le rapport scientifique (plus de 250 pages) à finaliser. Et tout le monde est mis à contribution, afin d'avoir une synthèse exhaustive des cinq semaines d'opérations menées en surface et en plongée.
Entre deux paragraphes rédigés dans la langue de Shakespeare, des visites des machines du Pourquoi pas ? ont été organisées afin de faire découvrir les entrailles du bateau. Propulseurs, arbres d'hélice, treuils grand fond, transformateurs d'énergie, local anti-incendie, rien n'a échappé à la vingtaine de curieux ! On a même appris qu'il y avait un ministre qui y travaillait…

Car sur un bateau, il y a des mots spécifiques que l'on dit, et d'autres que l'on s'abstient de dire… Un ministre est en fait le nom donné au nettoyeur machines. Saviez vous que sur un navire, il n'y a qu'une seule corde ?! Celle de la cloche ! Il en est de même pour la seule ficelle du bord, qui se trouve en cuisine… ! Les autres sont des bouts (prononcez boutes)… Et bien sûr, tradition marine oblige, le petit mammifère à longues oreilles est et sera toujours un pollope… !

S'il y en a un qui a le même nom en mer et sur terre, c'est le dauphin. Quelques-uns de ces mammifères marins de l'ordre des cétacés sont venus jouer cet après-midi avec l'étrave du navire, en faisant de joyeux bonds hors de l'eau… Un régal pour les yeux !

 

PS : Remerciements à Jean-Pierre, pour les mots du bord !

 

Portfolio

Cinq dauphins se sont amusés avec le Pourquoi pas ? pour notre plus grand plaisir !

 

Photo : Copyright Ifremer / Serpentine 2007 / Daniel Desbruyères
Portfolio Dauphins : Copyright Ifremer / Serpentine 2007 / Stéphane Hourdez