METOCEAN

Michel Olagnon
Océano-Météo

Tsunami :
Commentaires sur un enregistrement de la vague du 26/12/2004

Lors des raz de marée dévastateurs du 26-12-2004, on a pu voir de nombreuses images spectaculaires, mais qui n'aident pas forcément à analyser le déroulement des faits. L'image ci-dessous, qui est l'enregistrement par le sondeur d'un bateau mouillé à quelques centaines de mè de la plage de Phuket du passage du tsunami, ne manque pas d'intérêt.

 
 

 

Le phénomène dure environ une heure. On peut en effet penser qu'au delà de l'enregistrement, les mouvements deviennent secondaires. Il débute par un retrait prononcé, le niveau de l'eau s'abaissant d'environ 3 mètres en 10 minutes. Le niveau va ensuite regagner ces 3 mètres et 3 mètres supplémentaires en 6 minutes.

Entre le moment où on ne peut éviter de remarquer la baisse anormale du niveau des eaux, et celui où la vague atteint à nouveau le niveau au repos, il s'écoule environ 8 minutes, une durée qui permettrait à une personne valide de couvrir de l'ordre d'un kilomètre.

Comme tous les tsunamis, la vague est en fait une succession d'oscillations, dont la première n'est pas la plus forte. Le danger ne commence à s'apaiser que lorsqu'une vague supérieure à la première est passée.

Un point remarquable de cet enregistrement est que le bateau n'a pas subi de dommage. La profondeur de 10 mètres était suffisante pour que la vague se glisse sous les yachts sans causer de dégâts, ainsi qu'on peut le voir sur la photo ci-dessous du port de Phuket après le passage du raz de marée, où les bateaux flottent paisiblement au large d'un rivage dévasté.

 

 

Mise à jour 03/01/2005
Webmaster
Copyright Ifremer
[ IFREMER | Vagues scélérates ]