Vue sous-marine d'Ulyx au cours de la campagne Essulyx22.

L'AUV (Autonomous Underwater Vehicle) Ulyx affleurant la surface de l'eau.

UlyX

L'exploration des grands fonds en toute autonomie
Ce robot sous-marin autonome est un joyau technologique. Il conduit sa mission sans l’aide d’un pilote. Grâce à des algorithmes analysant les données, c'est un explorateur actif : en fonction des indices qu'il détecte, il modifie sa trajectoire. UlyX est alimenté par des batteries.

Caractéristiques

Longueur
4,5 m
Hauteur
1,2 m
Poids
2,8 t
Vitesse maximale
4 nœuds (7,4 km/h)
Propulseurs
4
Énergie
28 kWh
Résolution
Imagerie optique : 1 mm | Sonar de cartographie : 10 cm
Première plongée
2020

Missions

Des capteurs pour toutes les sciences

Ce robot utile à toutes les sciences de l'océan est doté d'un nombre important de capteurs : pour comprendre la morphologie du fond ou analyser la chimie de l'eau... Les capteurs de navigation sont très précis pour localiser sur une carte les données récoltées.

Voir les détails du fond de la mer

À la différence des autres robots autonomes AsterX et IdefX, UlyX peut s'arrêter en pleine eau. En vol stationnaire près du fond, son appareil photo doté d'un flash puissant permet d'obtenir des images de très haute résolution. Son profileur laser révèle le relief en détail.

Cartographier jusqu'aux abysses

UlyX est le seul engin autonome de la Flotte océanographique française capable d’aller aussi profond que le robot téléopéré Victor 6000 et le sous-marin habité le Nautile. À l’aide des capteurs embarqués, il repère les sites intéressants, où Victor 6000, Ariane ou le Nautile inspecteront les fonds de près.

L'AUV (Autonomous Underwater Vehicle) à la surface des eaux méditerranéennes.

Homme assis avec un ordinateur sur les genoux devant un engin.
Nicolas Gobillot
Ifremer | Ingénieur
Pour économiser son énergie, il optimise sa propulsion et règle activement sa pesée, en prenant ou chassant de l'eau, un peu comme un poisson.