Évènements extrêmes

Cyclones, proliférations d’algues, volcans sous-marins… L’océan peut être le théâtre d’événements de grande intensité. L’institut s’attache à la compréhension des phénomènes à l’origine de ces risques. L’Ifremer collecte les données nécessaires aux pouvoirs publics pour faire face à ces risques naturels ou sanitaires.

À l'Ifremer sur le sujet

Unités de recherche & Délégations

UMR GEOCEAN

Unité Géo-Océan
Plouzané

LOPS

Laboratoire d'Océanographie Physique et Spatiale
Plouzané

Vos questions, nos réponses

Un tsunami est une grande vague qui peut être causée par l’éruption d’un volcan sous-marin, par un glissement de terrain ou un séisme sous-marin.

Ce n’est pas tout à fait la même chose qu’un raz-de-marée : ce mot désigne toute arrivée d’eau de la mer, quelle qu’en soit la cause. Ainsi on peut parler de raz-de-marée après une tempête, ce qui n’est pas le cas d’un tsunami. 

Lorsque l’eau prend des couleurs orange, marron, vert vif… c’est généralement à cause du phytoplancton. Il est composé de petites algues, dont certaines colorées. Au printemps et en été, ces microalgues se multiplient parfois très rapidement, jusqu’à ce qu’elles soient tellement nombreuses que leur couleur devient visible. On appelle ces phénomènes des efflorescences algales, ou en anglais « blooms ».