Le bassin profond à houle de Brest

Plouzané
Infrastructures d’essais
Le bassin à houle de Brest est unique par sa profondeur et son volume d’eau de mer. Il reproduit des conditions réalistes de houle et de vent, pour tester le comportement d’équipements et de structures offshores ou d’instruments scientifiques, flottants, ancrés ou en déplacement. Pour le développement de nouveaux équipements, c’est une étape importante entre la modélisation numérique et les premiers essais en mer. Le site comporte également un canal à houle à profondeur variable.
Vue en hauteur du bassin d'essais rempli d'eau

50 m

de longueur pour le bassin comme pour le canal

-20 m

sur la partie la plus profonde

9 m/s

de vent maximum généré par la soufflerie

Quelques applications

Énergies marines renouvelables et navales

Le bassin est doté d’un générateur de vagues à volets, qui produit une houle contrôlée et particulièrement adaptée à l’étude de modèles réduits pour des systèmes houlomoteurs, des éoliennes flottantes, des systèmes de récupération de l’énergie thermique des mers et des systèmes flottants. Il sert aussi à l’étude des systèmes marins remorqués. De par sa grande profondeur, il sert aussi à l’étude de systèmes de pose sur le fond de pipes ou de câbles. Le canal adjacent est également doté d’un batteur à volet qui génère des houles unidirectionnelles d’une hauteur maximum de 1 mètre. Sa profondeur faible et variable ouvre vers d’autres applications.

Tests d’instruments de mesure

Le bassin est utilisé pour tester l’instrumentation océanographique (les profileurs, les observatoires de fond de mer, etc.) dans des conditions de houle régulière ou irrégulière, ou en condition opérationnelle au fond de la fosse. Il sert aussi à mettre au point les interventions sous-marines des plongeurs et des ROVs (véhicules télécommandés).

Essais acoustiques

​​​Les caractéristiques géométriques du bassin sont favorables aux études conduites sur des sondeurs, sonars et antennes diverses.

Photo prise au ras de l'eau dans le bassin d'essai de la bouée-relais jaune

Pour la recherche et les développements de l’industrie bleue

Le bassin et le canal de Brest sont ouverts aux projets de recherche, aux tests de matériels et équipements de nos partenaires académiques et aux industriels du secteur, dans le cadre de leurs programmes de développement de systèmes innovants.

Julien Caverne, ingénieur de mesures physiques au bassin d'essai de l'Ifremer de Brest. Centre Ifremer de Brest, 2022.
Julien Caverne
Ifremer | Ingénieur de mesures physiques au bassin d'essai de Brest
C'est le plus grand bassin à houle en eau de mer d'Europe. Il permet l'étude combinée houle et vent des comportements des structures en mer.
Contact
Julien Caverne
Ifremer | Ingénieur en mesures physiques au Laboratoire Comportement des Structures en Mer
bassinbrest@ifremer.fr

Découvrez d'autres infrastructures d'essais

Vue aérienne du site de Brest, il y a une masse de bâtiments à quelques centaines de mètres de la côte et une avancées fine dans la mer
Le site d'essais de Saint-Anne du Portzic
Le bassin à houle et courant de Boulogne-sur-Mer