Actualités

Derniers dossiers de l'Ifremer

Comment se portent les populations de poissons pêchées en France en 2023 ?
L’amélioration de leur état écologique depuis les années 2000 se confirme-t-elle encore cette année ? Quelles sont les espèces « en bon état » ? Lesquelles a contrario sont surexploitées ? Toutes ces questions sont autant d’enjeux majeurs pour la France, troisième pays de l’Union européenne en termes de volume de poissons capturés, derrière le Danemark et l’Espagne. Comme chaque année, les scientifiques de l'Ifremer y répondent en fournissant des diagnostics qui permettent de dresser un bilan annuel de l’état des principales populations pêchées en France hexagonale.  
En savoir plus
Une ébullition de projets pour le climat
A l’heure où la COP 28 bat le rappel de l’urgence climatique auprès de la communauté internationale, l’Ifremer souligne une fois encore que la lutte contre l’accélération du changement climatique ne peut se faire sans placer l’océan au cœur du débat. Les scientifiques de l’Ifremer répondent par une montée en puissance de leurs recherches sur le climat, des abysses à la surface et de la côte au large.
En savoir plus
De la côte au large, quel est l’état du milieu marin dans l’Hexagone ?
Pour évaluer l’état de santé du milieu marin, l’Ifremer surveille différentes pressions subies par les écosystèmes, de la prolifération d’algues à la pêche, de la contamination chimique aux déchets marins.
En savoir plus
Comment se portent les populations de poissons pêchées en France en 2022 ?
L’amélioration de leur état écologique depuis les années 2000 se confirme-t-elle encore cette année ? Quelles sont les espèces « en bon état » ? Lesquelles a contrario sont surexploitées ? Au-delà de la France hexagonale, quel est l’état des principales populations pêchées dans les 5 départements d’outre-mer ? Toutes ces questions sont autant d’enjeux majeurs pour la France, troisième pays de l’Union européenne en termes de volume de poissons capturés, derrière le Danemark et l’Espagne. Tendre vers une pêche plus durable implique aussi de relever un autre défi qui anime depuis longtemps les discussions entre pêcheurs, gestionnaires, ONGs et politiques, et plus encore depuis l’annonce du renforcement prochain de la protection de certaines aires marines protégées (AMP) : comment concilier pêche de fond et préservation des écosystèmes marins ? Cette question stimule de nombreux travaux de recherche à l’Ifremer pour mesurer les impacts des engins sur les fonds marins, analyser leurs conséquences sur les habitats et les écosystèmes, mais aussi pour élaborer des mesures de remédiation.
En savoir plus