Actualités

Dossier

Comment vont les poissons en Europe ?

À l’occasion de la Présidence française du Conseil de l’Union européenne, l’Ifremer, en partenariat avec le Pôle halieutique, mer et littoral de l’Institut Agro, l’Institut flamand de recherche pour l’agriculture, la pêche et l’alimentation (ILVO) et l’organisme de recherche irlandais Marine Institute, dresse un état des lieux des populations de poissons en Europe en 2022. Si la surpêche recule, la situation demeure contrastée selon les régions et l’objectif européen de 100 % de poissons issus de populations exploitées durablement en 2020 n’est pas atteint. Par ailleurs, le changement climatique impacte inévitablement les poissons : leur répartition est modifiée, leur alimentation diminuée et leur croissance freinée. Face aux défis que représente le changement climatique pour la gestion et la préservation des ressources, les scientifiques sont pleinement mobilisés dans la recherche de solutions.
Bateau de pêche
Dossier

Comment vont les poissons en France en 2021 ?

À travers ses activités de recherche, d’avis et d’expertise, l'Ifremer a pour mission de connaître l’état et de comprendre l’évolution des populations de poissons pour assurer le maintien de la biodiversité marine et de la pêche. Chaque année, les chercheurs de l’Ifremer compilent leurs données et produisent un bilan halieutique dont voici les principaux enseignements.
Dossier

Surveiller la Méditerranée pour mieux la préserver

Petite par la taille – elle occupe moins de 1 % de la surface maritime du globe - la Méditerranée est au confluent de grands enjeux environnementaux et socio-économiques. Ce trésor de biodiversité, réservoir d’espèces uniques au monde, est soumis à une activité humaine particulièrement intense. Pour limiter les effets néfastes liés à cette cohabitation, la Méditerranée fait l’objet d’une surveillance attentive de sa contamination chimique, dont l’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse et l’Ifremer sont les fers de lance pour la façade française. Cette coopération engagée de longue date a permis à la France d’être l’un des premiers pays européens à se doter d’un réseau de surveillance dédié.
Forte artificialisation de la côte, trafic maritime intense, tourisme massif… La Méditerranée subit de fortes pressions anthropiques
Dossier

Comment vont les poissons en France en 2020 ?

Comment se portent les populations de poissons pêchées en France en 2020 ? Leur démographie est-elle au beau fixe ou au contraire au creux de la vague ? Le renouvellement des générations de poissons est-il assuré, et les écosystèmes auxquels ils appartiennent sont-ils suffisamment productifs et en bonne santé, pour que les eaux fréquentées par nos pêcheurs continuent d’être durablement poissonneuses, aujourd’hui comme demain ? Quelles tendances se dégagent pour 2020 alors que la crise du COVID conduit la filière pêche dans une zone de fortes turbulences ? Toutes ces questions sont autant d’enjeux majeurs pour la France, quatrième pays en termes de volume de poissons capturés en Europe, derrière le Royaume-Uni, le Danemark et l’Espagne. Comme chaque année les scientifiques, dont ceux de l’Ifremer, tentent d’y répondre en fournissant des diagnostics qui permettent de dresser un bilan annuel de l’état des principales populations pêchées.
Mise en œuvre du chalut sur le navire océanographique Thalassa
Dossier

Pour un littoral mieux préservé et restauré

Alors que l’été aimante vers le littoral une foule férue de tous les plaisirs de la mer, qu’en est-il de la santé du milieu marin côtier ? Évolue-t-elle en eaux troubles ou au contraire dans des eaux plus limpides ? Sentinelle de la surveillance du littoral depuis plus de 30 ans, l’Ifremer apporte des éléments de réponse à cette question en publiant son bilan du milieu marin côtier. Grandes tendances et focus sur les différents types de contamination : découvrez les phénomènes de résilience et les points de vigilance et suivez les grands projets de recherche de l’Ifremer pour un littoral mieux préservé et restauré.
Surveiller le littoral
Dossier

Comment vont les poissons en France en 2019 ?

Près de la moitié des volumes de poissons pêchés provient de populations exploitées durablement. La tendance s'est considérablement améliorée depuis 20 ans, même si la surpêche touche encore plus d'un quart des populations.

Dernières analyses de l'Ifremer

Comment vont les poissons en Europe ?
À l’occasion de la Présidence française du Conseil de l’Union européenne, l’Ifremer, en partenariat avec le Pôle halieutique, mer et littoral de l’Institut Agro, l’Institut flamand de recherche pour l’agriculture, la pêche et l’alimentation (ILVO) et l’organisme de recherche irlandais Marine Institute, dresse un état des lieux des populations de poissons en Europe en 2022. Si la surpêche recule, la situation demeure contrastée selon les régions et l’objectif européen de 100 % de poissons issus de populations exploitées durablement en 2020 n’est pas atteint. Par ailleurs, le changement climatique impacte inévitablement les poissons : leur répartition est modifiée, leur alimentation diminuée et leur croissance freinée. Face aux défis que représente le changement climatique pour la gestion et la préservation des ressources, les scientifiques sont pleinement mobilisés dans la recherche de solutions.
En savoir plus
Comment vont les poissons en France en 2021 ?
À travers ses activités de recherche, d’avis et d’expertise, l'Ifremer a pour mission de connaître l’état et de comprendre l’évolution des populations de poissons pour assurer le maintien de la biodiversité marine et de la pêche. Chaque année, les chercheurs de l’Ifremer compilent leurs données et produisent un bilan halieutique dont voici les principaux enseignements.
En savoir plus
Surveiller la Méditerranée pour mieux la préserver
Petite par la taille – elle occupe moins de 1 % de la surface maritime du globe - la Méditerranée est au confluent de grands enjeux environnementaux et socio-économiques. Ce trésor de biodiversité, réservoir d’espèces uniques au monde, est soumis à une activité humaine particulièrement intense. Pour limiter les effets néfastes liés à cette cohabitation, la Méditerranée fait l’objet d’une surveillance attentive de sa contamination chimique, dont l’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse et l’Ifremer sont les fers de lance pour la façade française. Cette coopération engagée de longue date a permis à la France d’être l’un des premiers pays européens à se doter d’un réseau de surveillance dédié.
En savoir plus
Pour un littoral mieux préservé et restauré
Alors que l’été aimante vers le littoral une foule férue de tous les plaisirs de la mer, qu’en est-il de la santé du milieu marin côtier ? Évolue-t-elle en eaux troubles ou au contraire dans des eaux plus limpides ? Sentinelle de la surveillance du littoral depuis plus de 30 ans, l’Ifremer apporte des éléments de réponse à cette question en publiant son bilan du milieu marin côtier. Grandes tendances et focus sur les différents types de contamination : découvrez les phénomènes de résilience et les points de vigilance et suivez les grands projets de recherche de l’Ifremer pour un littoral mieux préservé et restauré.
En savoir plus